Morandini n’est plus seul face à la polémique